Photo numérique : kit de départ

La photo numérique n’a pas tout à fait supplanté la photo argentique. Mais… elle a ses avantages. Bon, j’aime toujours l’attente que génère l’argentique : le rouleau terminé, le rembobiner (pour du 24×36), sortir le rouleau, l’emmener chez un photographe pour développer le film et faire une planche-contact, attendre, regarder quelles photos sont réussies et demander des agrandissements, et attendre encore, avant de voir le résultat. Ca, c’était avant… Avec le numérique, on voit tout de suite si c’est loupé ou pas. Quant à savoir si c’est réussi, il faut voir les photos sur un écran (étalonné…), et on n’imprime que rarement… et c’est toujours aussi cher. Et il faut quand même passer beaucoup de temps à trier les photos ! Avant, on faisait au mieux avec les rares clichés réussis et, si on tirait soi-même, on avait le bonheur de voir apparaître l’image dans le bac… Maintenant, au lieu de passer des heures debout dans le noir (inactinique), on reste assis des heures devant son écran… Et, avec le sténopé en 6×9, c’est pire : on ne sait pas exactement quelle zone on prend en photo puisqu’il n’y a pas de viseur, il faut faire des calculs savants pour trouver le temps d’exposition (de la seconde à des minutes, voire des dizaines de minutes…), et c’est la galère pour réussir à voir le résultat sur papier parce que le 6×9, ça passe pas dans les passe-vues standard… Bref, ce sont deux mondes différents. J’aime les deux. Et il y a aussi le monde du Grand Format, avec des films de taille 4″x5″ (voire bien plus grand) : une précision extrême !

Pour le reflex numérique, voici la description d’un kit de départ que je propose, basé sur la gamme Nikon (prix FNAC/Amazon sur le web, mais on peut sûrement trouver moins cher que la FNAC et peut-être moins cher qu’Amazon…) :
– Boîtier Nikon D90 nu (830€/710€)
– Assurance complémentaire pour le boîtier (50-100€)
– Objectif Nikkor 50mm 1.4G (450€/370€)
– Filtre UV Hoya 58mm (30€/22€)
– Télécommande (?€/21€)
– 2 à 4 cartes-mémoire SANDISK SHDC Extreme 8GO à 20MO/s (presque 600 photos par carte) (40€/30€ par CM)
– Boîte pour ranger les cartes-mémoire (15€?)
– Sac Vanguard (39€)
– Logiciel Adobe Lightroom (290€) (Ou Capture NX2 : 154€)
– Disques durs (original + sauvegarde) Externe 2″1/2 USB 500 GO (2×75€)
Total : de 1984€ à 2064€ à la FNAC pour 2 à 4 cartes-mémoire et Adobe Lightroom. Au moins 210€ moins cher en prenant boîtier+50mm+filtre chez Amazon.
Sans compter le PC… qui doit être suffisamment récent et puissant pour calculer rapidement les images. Sinon… sinon on passe son temps à attendre.
Bien sûr, on peut pirater le logiciel… Mais ce n’est valable que pour essayer quel outil convient. Après, il faut bien l’acheter un jour (il y a des prix pour étudiants, je crois).

Le D90 est un 1/2-format (la moitié de la surface d’une pellicule 24×36). Les plein-format sont … chers et lourds ! Ce qui veut dire que, en prenant des objectifs plein-format (surtout ne pas acheter d’objectif 1/2 format Nikon DX), il faut multiplier la focale affichée par 1.5 . Quant à l’objectif à focale fixe 50mm (donc 75mm en équivalent grand-format), en bougeant pour se mettre à bonne distance, cela remplace bien un zoom ! Et c’est bien plus léger ! Le 75mm est très bien pour le portrait. Bon, un zoom 24-70 (donc équivalent 36-105mm), cela offre d’autres choses… mais l’ouverture du diaphragme est limitée à 2.8, moins lumineux que le 1.4 du 50mm. Mais ce n’est pas le même prix… Un zoom 24-70mm 2.8G fait 1800€ à la FNAC.

Publicités

2 Réponses to “Photo numérique : kit de départ”

  1. iXéo Says:

    A propos de la luminosité des cailloux, la question n’est pas seulement celle de l’ouverture maximale, mais aussi et surtout celle de savoir à partir de quelle ouverture la qualité est au rendez-vous… Un petit exemple dans l’univers Canon (que je connais un peu mieux que le monde Nikon) : le 50mm f/1.8 est très bon dès la pleine ouverture, alors que le 50mm f/1.4 (trois fois plus cher…) n’est pas bon à f/1.4 ! Si on ajoute que la très faible profondeur de champ à f/1.4 limite considérablement les possibilités d’utiliser cette ouverture, l’intérêt me paraît douteux. Évidemment, il y a des cas où ce type d’alternative n’existe pas. Par exemple, j’utilise couramment un 30mm f/1.4 (équivalent 48mm sur mon 50D). Pratiquement aucun 30 ou 35mm n’est très bon à pleine ouverture, contrairement aux 50mm (voir ci-dessus). Avoir opté pour un modèle f/1.4 me permet d’avoir un 30mm excellent à f/2.8 ce qui est très suffisant dans la plupart des cas !

  2. Tony Says:

    Test du Nikkor 50mm 1.4G : http://www.focus-numerique.com/test-501/objectif-nikkor-af-s-50mm-f1.4-g-presentation-caracteristiques-1.html

    Comme le dit Ixéo, utiliser ce 50mm à ouverture maximale 1.4 n’est pas forcément une bonne idée. D’ailleurs, c’est ce que dit le test ci-dessus. Il dit aussi tout le bien qu’il pense de cet objectif dès f/2.0, pour le piqué. L’idéal semblant être vers f/2.8 . Il recommande cet objectif pour du portrait, à cause de son piqué et du flou, et pour du reportage. D’ailleurs, avec mon D90 1/2 format qui le transforme en 75mm, c’est ce que je fais ! Léger et de bonne qualité ! En comparaison, mon Nikkor 24-70mm 2.8G est plus lourd… Je ne tiens pas 2 heures à le tenir…

    Mais, bien sûr, toujours en l’utilisant à f/2, l’idéal est bien un 50mm f/1.2 … Hélas, Nikon n’a pas mis-à-jour (auto-focus, …) cet objectif depuis… presque 30, je crois.
    http://www.kenrockwell.com/nikon/50mm-f12.htm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :