Bibliothèque du sexe

Et ma bibliothèque va encore s’agrandir … avec : « Le secret des femmes , Voyage au coeur du plaisir et de la jouissance », d’Elisa Brune et Yves Ferroul, aux éditions Odile Jacob. Le Nouvel Obs en parle. Mais il faut attendre le 28 août… Sinon, en attendant, on peut faire des travaux pratiques ! Des volontaires ? 😉 Ou alors, Le Nouvel Obs donne aussi une référence intéressante : « La revanche du clitoris », de Maïa Mazaurette, Damien Mascret, à La Musardine.
Bonne lecture !

Acheté ! Je suis impatient de le lire…

Publicités

12 Réponses to “Bibliothèque du sexe”

  1. Une femme libre Says:

    « Tu es responsable de ta rose », décidément, le Petit Prince sert à toutes les sauces!

  2. prinsessan Fluflu Says:

    Peut être qu’il y a aujourd’hui trop de livres sur ce sujet !
    Les gens oublient le naturel…
    On découvre en apprenant à connaître  » l’autre « .
     » La revanche du clitoris » ?… ça fait un peu guerrier ce titre !! Pourquoi pas plutôt…  » L’amitié est possible entre clitoris et pénis ». Non, non, je n’ai pas l’intention d’écrire ce livre ! 😉

  3. trex58 Says:

    Vu dans le jardin du musée de Martigny, en Suisse, une magnifique sculpture sur marbre blanc, dont j’ai oublié le nom, mais qui ressemblait étrangement à une vulve, avec de beaux pétales… La « rose » est un beau symbole pour dire le sexe de la femme…

    Et, pour le « Petit Prince », peut-être bien que la « rose » voulait dire autre chose que ce que les petits nenfants imaginent…

    Trop de livres ? Il n’y a jamais assez de livres… car la connaissance de la Nature n’est jamais finie. En ce qui concerne le corps de la femme et son sexe, l’homme (le mâle) a longtemps négligé de l’étudier en détail, objectivement. Par exemple, pendant longtemps, on a cru que le vagin avait la forme d’un pénis en négatif. Ce n’est que récemment, grâce à des scanners de couples en train de faire l’amour qu’on s’est rendu compte de la forme bizarre du vagin en pleine action : coudé.

    Quant au naturel, nombre d’hommes et de femmes sont tellement coincés qu’ils ne leur viendrait pas à l’idée d’explorer … leur nature. Et, contrairement à ce qu’on pense, même avec beaucoup de volonté, il y a des choses que l’on ne peut pas comprendre par soi-même.
    Ainsi, le clitoris n’est que la pointe d’un profond iceberg qui passe sous les lèvres et affleure dans le vagin : qui le sait ?
    Ainsi, les femmes semblent posséder un organe similaire à la prostate des hommes, transformant certaines d’entre elles en femme-fontaine lorsque le plaisir les transporte… Combien de femmes-fontaines se sont-elles senties anormales et ont ensuite refusé de laisser leur plaisir les envahir ?
    Ainsi, alors que le bricolage des pénis (plus longs, plus gros) se pratique depuis longtemps, ce n’est que récemment que quelques rares chirurgiens pratiquent la reconstruction du clitoris suite à une excision.
    Non, la connaissance précise de la réalité des choses ne se laissent pas facilement découvrir, même par du « naturel ».

    Pendant des siècles, la femme a été un objet pour les hommes : objet de désir et de plaisir, et ventre porteur d’enfants. Elle a été instrumentée. Votre libération approche (si l’Islam et d’autres religions à la con ne foutent pas tout en l’air…).

    Connais-toi toi-même.

  4. Boris Nikto Says:

    Tout féministe que je suis, j’ai bien ri au titre «La Revanche du clitoris». J’ose espérer que les femmes se contenteront de revendiquer, toujours, l’égalité entre les sexes et qu’elles passeront outre l’idée de vengeance. Dans le cas contraire, on a qu’à bien se tenir, nous les mâles, après tant d’années de domination, de réification et d’abus de toutes sortes.

    Quant au sexe, mon dieu, l’expérience m’a appris que là où le plaisir masculin se concentre, son point «G», celui de la femme voyage au gré des individus. Là où les hommes sont d’une simplicité désarmante, voire prévisible, les femmes font office de coffre-fort duquel il faut découvrir la combinaison. Sans vouloir sombrer dans la vulgarité, disons que si nous possédons une clé, ce ne sont pas toutes les serrures qu’elle ouvrira du premier coup. Sans jeu de mots là… De toute façon, en vieillissant, je m’aperçois que ça commence dans la tête pour finir où vous savez.

    Pour celles et ceux qui aiment lire sur l’amour et les relations, je vous recommande Bienheureuse infidélité de Paule Salomon. C’est un petit livre qui fait réfléchir et qui brasse un peu l’idéalisme amoureux ou, disons, qu’il le recentre ailleurs que sur les lieux communs.

    Bien à vous…

  5. trex58 Says:

    L’égalité entre les sexes ? Mais nous ne pouvons pas être « égaux » ! car si différents … et complémentaires. Le plaisir des hommes et des femmes sont si différents ! Le corps de la femme a été modelé par dame Nature pour ensorceler les sens des hommes ! Non, nous ne sommes pas égaux. Mais cela ne veut pas dire que les femmes sont inférieures aux hommes, ni l’inverse. Non. Mais les femmes doivent avoir droit aux mêmes libertés qu’ont les hommes, malgré le poids de leur nature (l’enfantement réservé aux femmes…).

    Le désir commence bien sûr dans la tête…

    Il vous faut lire quelques livres sur l’origine animale de l’Homme et sur la spécificité de sa sexualité… Je n’ai plus de titre en tête, mais vous retrouverez facilement les titres en fouillant ma rubrique « Livres » ou sexe. La Nature nous a construits, hommes et femmes, différemment. Non seulement par nos organes, mais surtout par nos instincts et nos attentes. Toutes sortes de choses à bien comprendre jeune… mais qu’on ne comprend que bien plus âgé !!

  6. Boris Nikto Says:

    Mais justement! Égalité dans la complémentarité. Mon égalité dépasse la question des fesses, vous vous en doutez bien, et donne plutôt dans celle en regard aux conditions de travail, par exemple, ou encore au sein des relations amoureuses, là je vous rejoins totalement.

    Que des différences physiologiques nous singularisent, femmes et hommes, je le concède, mais le reste est un pur produit de la culture. C’est tout le débat, comme vous le savez, entre nature et culture.

    Au plaisir.

  7. prinsessan Fluflu Says:

    « Votre libération approche (si l’Islam et d’autres religions à la con ne foutent pas tout en l’air…).

    Connais-toi toi-même.  »

    Merci, mais je suis libre !….et je me connais très bien !

    • trex58 Says:

      Hé ! Faut penser aux autres, qui ne sont pas libres !
      Et le « connais-toi toi-même », c’est une citation de Socrate.
      Quant à se connaître très bien… on n’en sait jamais assez sur soi (et, en fait, sur les Hommes).

  8. trex58 Says:

    @ Boris :L’égalité entre les Hommes et entre hommes et femmes est un sacré problème… car il est impossible qu’il y ait égalité et justice puisque nous sommes tous différents. Mais il faut tendre vers la justice et l’égalité, en se demandant si on penche un peu trop d’un côté ou de l’autre de l’équilibre.
    Quant aux relations amoureuses, hommes et femmes, en moyenne, ne les voient pas de la même façon. Bien sûr, notre culture judéo-crétine nous a formattés pour nous attribuer à chacun un rôle dans le couple. Mais cette répartition des rôles est aussi le cas dans les cultures primitives, comme les inuits, où hommes et femmes doivent vivre ensemble parce que chacun a acquis des compétences complémentaires à celles de l’autre dans le combat pour la survie. Mais cette répartition des rôles existe aussi chez les animaux, avec le plus souvent la femelle qui se charge des petits, mais pas toujours… Bref, il faut revenir à nos racines primates et voir comment nos origines nous formattent. Mais, bon, nous ne pouvons qu’émettre des hypothèses sur la façon de vivre de nos lointains ancêtres primates. Donc, il n’y a pas que des différences physiologiques entre homme et femme, il y a aussi un instinct transmis. Mais il est, et c’est bien connu, difficile de savoir ce qui est inné ou acquis… Ainsi, il y a des peuples où les notions de mariage et de père n’existent pas… et pourtant cela fonctionne…
    Donc : différences physiologiques, instincts différents, et culture rendent les hommes et les femmes bien différents. Tant mieux ! Les femmes sont belles !!!!!!

  9. Une femme libre Says:

    Vous avez un joli chapeau, Tony!

  10. trex58 Says:

    @ Une femme libre : Merci ! C’est un chapeau d’été très simple ! Mais très joli sur mon crâne rasé ! (enfin, sur mon crâne rasé cet été, pas sur la photo).

  11. audrey mingue Says:

    je trouve cela trop cool car moi aussi j’avais vu une statuette avec une vulve et en mème temps un pénis ohhhhhhhhhhhhhhhhh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :