Que faire de sa vie ?

Il y a d’abord le besoin d’avoir des liens avec les autres, de ne pas être seul. Puis celui de pouvoir toucher d’autres corps et être touché aussi : le sexe, la douceur des caresses, l’euphorie de la jouissance. Et il y a le besoin d’être important pour quelqu’un, qui nous regarde avec bienveillance, voire avec amour, et de partager du temps avec lui/elle : vivre en sachant que l’on compte pour quelqu’un(e).

Après, tout le reste, ce ne sont que des moyens pour satisfaire ces trois besoins…

Alors : que faire de sa vie ?

Publicités

2 Réponses to “Que faire de sa vie ?”

  1. Une femme libre Says:

    Bon, c’est certain que d’avoir un être aimé présent dans sa vie, c’est magnifique, du moins au début, mais de là à dire que tout le reste ne soit que des moyens pour y arriver à cet être aimé, c’est pas un peu fort? Je n’ai pas d’amoureux pour l’instant, vous non plus (à moins que vous ne nous cachiez des choses), et ça ne nous empêche pas d’être heureux, de progresser, d’avoir des contacts valorisants avec des gens, de jouir de la vie, non? Ne dites pas non, please! Je me sens un peu branlante dans mon argumentation.

  2. trex58 Says:

    Hummmm Non à votre première question. Je disais : « voire avec amour ».
    Je disais que nous sommes des animaux sociaux, qui avons fondamentalement besoin d’être avec nos semblables ; sinon, nous dépérissons. Avec 2 dimensions (relationnel et sexuel) et un sommet qui cumule (en général) les deux. Mais le besoin de compter pour les autres n’est pas tout à fait de l’amour, c’est un besoin de ne pas se sentir seul, d’exister par quelqu’un, de trouver un sens à sa vie. Mais, bien sûr, certains arrivent à vivre seuls grâce à l’art.
    Vous comptez pour vos enfants, et réciproquement. Vous êtes déjà riche de liens et d’amours. À nos âges, le besoin d’aimer et d’être aimé(e) est aussi un besoin de ne pas être seul(e) face à la deuxième phase de sa vie : nos possibilités se restreignent peu à peu, mais à nous de trouver quoi faire de cette vie qui nous reste, malgré tout.
    « Dites ces mots : ‘ma vie’, et retenez vos larmes. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :