Renouveau & Fraternité

Des « Etats Généraux du Renouveau : inventer une société de Fraternité » ont été organisés sur 2 jours et 1/2 à Grenoble par le journal Libération. Mais je ne l’ai appris qu’hier… et je n’y suis donc allé que ce matin, pour écouter deux débats consacrés à la Fraternité, avec Edgar Morin : « La Fraternité comme nouvelle démarche de civilisation » et « Fraternité, l’oublié du triptyque républicain ». Intéressant.

Difficile de faire un compte-rendu… mais j’ai apprécié ce qu’ont dit les deux philosophes invités au premier débat : Gérard Guieze et Jean-Baptiste de Foucauld. Quant aux deux autres : JL Sanchez et G. Collomb, j’ai moins apprécié… Si Monsieur Collomb, maire de Lyon, a une vision intéressante pour rendre la ville plus attractive afin de retenir ses habitants qui la fuient le WE, il a une vision utopiste de la réalité sociale… Il impose des montées locatives dans des ensembles en copropriété… C’est quand même bizarre que, au XXIème siècle, les décideurs n’aient toujours pas compris que la ségrégation que l’on constate entre zones d’habitation « pauvre » ou « riche » n’est pas que le fait d’une politique d’aménagement du territoire : même dans une population à peu près « cohérente », certains ont le désir d’aller vivre ailleurs pour fuir certaines choses qui ne leur plaisent pas. Bref, imposer la mixité sociale ne dure qu’un temps : 10 ou 20 ans après, les déménagements ont tout bouleversé et chacun a essayé de rejoindre un lieu ou une ambiance où il se sent bien, ou mieux. Certains aiment les montées tranquilles et propres… Et le non-respect des autres est hélas un défaut très bien partagé… quelle que soit l’origine ethnique. Bref, imposer la mixité sociale, c’est nier la réalité de la nature humaine : qui se ressemble s’assemble. Cela a toujours été le cas…

Sinon, pour Monsieur Morin, j’ai apprécié une partie de ses déclarations mais… il a tendance à laisser un peu trop parler sa part d’homme de gauche et à étouffer parfois le philosophe… Bref, parfois il tombe dans l’utopie. Il s’est plaint aussi de la spécialisation actuelle des métiers : il me semble qu’il oublie que, pendant des millénaires, le fils reprenait le métier de son père et que les artisans se regroupaient par métier dans les quartiers de la ville : rien de nouveau. Quant à la Fraternité, même s’il y a eu quelques essais pour la définir, ce n’est toujours pas très clair… J’ai l’impression que, pour certains mots, chacun a sa propre définition informulée (et donc floue) et ne se rend pas compte qu’il ne parle pas de la même chose que l’autre. « Fraternité », du latin frater : frère. Déjà, c’est très masculin comme idée… Et, effectivement, aucune femme comme orateur pour ces 2 débats… et une femme s’est plainte de ce mot trop masculin. Et d’ailleurs, M. Morin a exprimé l’idée que la fraternité ne peut exister que s’il y a une « maternité » commune… Bon, la fraternité est une idée complexe, M. Morin a dit des choses très intéressantes sur elle, qu’elle ne peut pas être imposée par des lois, qu’elle est un complément aux deux premiers mots : Liberté, Egalité, et que les hommes ne peuvent pas vivre seuls et isolés. Et je n’ai pas forcément apprécié tous les exemples de M. Morin, où la fraternité lie des gens pour sauver la patrie (dont il pas mal parlé) : c’est bizarre, d’un homme de gauche, d’évoquer des idées qui font penser au nationalisme… Comme il est bizarre qu’il ait tant parlé de Jésus… Certes, c’était pour exprimer l’idée (vraie) que l’invention de Jésus a révolutionné le monde romain et que notre monde occidental moderne est né de cette invention ; mais, bon, il aurait pu dire aussi dans quel merdier cette idée s’est enfoncée… D’ailleurs, il en parlait comme si Jésus avait vraiment existé… Décevant le petit père Morin… Il a aussi parlé de « bienveillance », idée confucéenne… Il a parlé de beaucoup de choses… et il est bien difficile d’en faire une synthèse. Quelques bribes me reviennent.

Enfin, pour un colloque consacré au « Renouveau », je trouve bizarre qu’ils aient si peu parlé de … la jeunesse. En effet, si les gens qui étaient au colloque essayent de changer les choses, ce sont des gens qui ont souvent plus de 40 ans, voire plus de 60. Or, le renouveau va venir de la jeunesse, mal représentée à ce colloque… Jeunesse qui se fout probablement de la « fraternité » et qui a sûrement une idée bien vague de ce que cela veut dire, à part les apéros géants. Et qui dit « jeunesse » dit : « éducation ». Comme le disait M. Morin sur l’importance de savoir « penser » et qui avait des idées sur l’éducation à donner à nos enfants, je trouve important que les jeunes (bien avant le BAC de philo !!) aient l’occasion de se poser des questions sur le sens des mots importants : solidarité, générosité, fraternité, amitié, et leurs contraires : bien comprendre tout ce qui se cache derrière ces mots, c’est la meilleure éducation civique possible… Et, comme semblait le dire une femme dans l’assistance, la fraternité concerne les hommes… quasi-exclusivement, non ? Enfin, dans les pays pauvres, le renouveau est passé par l’éducation des filles !

Mais, bon, globalement, même si je n’ai assisté qu’à deux débats, il m’a semblé qu’une partie du public était venu plus pour exposer ou conforter ses idées (de gauche, genre : « ne touchez pas à la retraite à 60 ans ») que pour les analyser… Bref, quand on est dans l’action, on en oublie de vérifier si les idées qui nous poussent sont toujours d’actualité. Ou bien, quand on « croit » en une idée, on se fout de savoir si elle est vraie ou pas, voire même on ne supporte pas la critique. Croyance… Mais, bon, c’est bien naturel et classique : on s’engage dans une voie par hasard souvent et … on oublie de revenir analyser les fondamentaux de ce qui base notre vision du monde : le monde a changé et nos idées ne sont plus approprié : tout est précaire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :