Nique

Marrants les mots !

Faire la nique.
Pique-niquer.
Niquer.

« Faire la nique » : Faire un geste de moquerie, de mépris.

« Pique-niquer » : Organiser un repas où chacun amène sa contribution.

« Niquer » : Abréviation du verbe forniquer, qui vient du latin fornix (voûte), et qui nous dit que le plus proche collègue de la prostituée est le boulanger… pas à cause des miches, mais parce que tous deux travaillaient sous une voûte au temps des Romains ! Il paraît aussi que, dans l’arabe populaire : نك nik = « faire l’amour » et : نكاح nikāḥ = « coït ».

Publicités

6 Réponses to “Nique”

  1. Air fou Says:

    Et niqab, coït réservé au proprio ou cache-coït?

    Zed

  2. trex58 Says:

    Ah oui ! De nikāḥ à niqab, il n’y a qu’un petit pas… Mais, bon, en Arabe, je ne sais pas si les deux mots se ressemblent vraiment…
    Bon, j’espère qu’elles enlèvent leur tenture avant de se mettre au lit !
    Mais rappelez-vous le bon temps Catholique en France où certaines femmes portaient une chemise de nuit avec UN trou (bien placé…) pour permettre aux zépoux de faire leurs devoirs conjugaux… (et repeupler la France). Nous-aussi avons eu notre période de débilité mentale… Et les françaises se sont, pendant longtemps, caché les cheveux sous un foulard qui était quasi-obligatoire pour sortir.

  3. Une femme libre Says:

    « Dominique-nique-nique, s’en allait tout simplement », à part cette chanson de Soeur Sourire, niquer ne me dit rien du tout. On n’utilise pas ce mot ici pour parler de la fornication.

    Le trou dans la jaquette, par contre, nos grand-mêres nous ont raconté. Et l’obligation d’être perpétuellement enceintes aussi, sinon le curé chicanait… Il fallait peupler le Nouveau-Monde!

    • trex58 Says:

      Ha ! On ne « nique » pas au Québec… dommage. Mais de forniquer à niquer, il n’y a qu’un pas. Mais, en fouinant, je vois qu’il y a un autre sens (vieilli) : « (Jeu de dés) Obtenir au premier jet ce que l’on avait annoncé. » Humm encore un mot dont le sens a dérapé ?

      « chicaner » : c’est beau !!

      Et oui, pour envahir l’espace, il faut « croître et multiplier »… Mais, à avoir trop d’enfants, on ne les élève pas au mieux….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :