Austin – C’est fini.

Fin de l’épisode « Austin ».
Retour calamiteux en France, sous la pluie, la grêle à Genève, le vent et le froid… Et ça continue ici… C’est charmant…

La première chose que j’ai faite une fois arrivé, c’est acheter un « pavé Bio aux graines » de ma boulangerie (en fait un dépôt de pain) : mordre dans des effluves délicates de noisettes, avec des bulles de tailles très variable, et avec une belle croûte craquante ! Impossible de trouver un tel pain là-bas, ni même une simple baguette au levain. Pour eux, le « pain » doit être soit sucré, soit gras…

Le dernier repas s’est déroulé dans un resto Tex-Mex populaire : ma Fajritas pouvait nourrir deux personnes… D’ailleurs, personne à ma table n’a réussi à finir son plat. Un sacré gaspillage. Mais, apparemment, cela semblait normal : l’habitude de gaspiller.

Le soir, nous avons goûté deux vins d’Argentine : sympas. Mais, pour apprécier de tels vins assez différents des vins français, et pour éviter de rechercher ce dont on a l’habitude, et pour trouver l’harmonie et le plaisir dans ces vins, il faut du temps et beaucoup d’expérimentations… Bref, on a tendance à critiquer la nouveauté parce qu’elle diffère du monde qu’on connaît… Comment décider si, d’un point de vue universel, c’est « bon » ou pas ? Pas facile… tant l’éducation sensoriel de notre enfance joue sur nos choix… Ainsi, je me souviens de pains à la mie foncée et humide, aux bulles très variables, et à la croûte épaisse et goûteuse, que je ne retrouve plus… Poilâne en faisait, paraît-il…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :