Voir Austin TX et … revenir !!

Me voilà à la veille d’un voyage professionnel à Austin, (petite) capitale du Texas. Pour quinze jours.

Bon, vous vous imaginez sans doute combien je déborde de joie à l’idée de visiter ce magnifique pays des libertés…
Hum Hum Quatre voyages à Boston, déjà cinq à Austin, et un à Ottawa : je connais déjà l’Amérique du Nord. Certes, je n’ai vu ni New-York, ni LA, ni San-Francisco, ni … Et, comme celui qui visite Marseille se fait une drôle d’idée de la France… celui qui visite Austin se fait … une idée profonde des Etats-Unis !

Texas, à la magnifique devise : « Don’t mess with Texas ! », qui veut simplement dire que, dans ce magnifique état, « The Lone Star State », qui était indépendant avant de rejoindre les USA, on vous met en prison pour des choses considérées comme des peccadilles ailleurs. Je ne sais pas les détails, mais j’imagine que cracher sur une vache, ne pas se lever quand retentit l’hymne américains, ou dire du mal des grandioses Etats-Unis d’Amérique, sont quelques unes des choses à éviter si on ne veut pas visiter une prison. J’éviterai. Car je tiens à revenir. Car, en plus des 22 heures de voyage entre la porte de mon appartement et celle de mon hôtel StayBridge près de l’Arboretum, et réciproquement…, qui me fatiguent d’avance… ce qui m’angoisse c’est d’être obligé de rester plus longtemps là-bas… Je n’aime guère voyager… surtout pour le boulot !, mais surtout seul. Heureusement, nous serons deux, à affronter la langue affreuse parlée par les autochtones et à affronter le … client, dont je tairai le nom, mais dont le projet est … disons … mal parti !

Tout ceci me rappelle le gag de Patrick Timsit « Le toucher rectal » où il exprime avec une forte exagération le sentiment de n’être pour les douaniers et autres polices des frontières qu’un estron en transit.

Bon, j’exagère… Ce voyage va être formidable ! J’aurai le plaisir de voir combien de forêts auront été rasées pour construire de nouvelles cité dortoir ou de nouveaux Malls aux immenses parking. USA : le pays de la démesure, le pays où la voiture est indispensable, le pays … Il y aurait tant de choses à dire. Il y aurait aussi tant de choses à dire sur la France… D’ailleurs, pour l’américain moyen, je pense qu’ils situent la France entre l’Algérie, la Lybie et le Liban, vu le peu de considération qu’ils ont pour nous… qu’ils rangent dans les files de passagers à surveiller et fouiller de près…

God bless America ! (hymne américain, non ?)

In God we trust ! (sur les pièces de monnaie…)

Moi qui suis athée… me retrouver dans un pays où , selon les Etats, le nombre de croyants varie de … plus 70% à presque 100% !! 80% en moyenne aux USA (mais une autre étude dit : 94% chez les plus de 30 ans et 88% pour les autres…), contre 25% en France ! Un gouffre de modernisme nous sépare… Finalement, bien qu’ils combattent l’islamisme, ils leur ressemblent beaucoup…

Allez, « ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort » !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :