Les Cardinaux en Costume

« Les Cardinaux en costume » : Une chanson de Cabrel, tirée de l’album « Des roses et des orties », que j’aime beaucoup.

Ce texte est beau. Il est corrosif aussi. Pourquoi des « Cardinaux » ? Est-ce pour vilipender ces religieux qui parlent de bonté mais en sont incapables ? Ou bien nous tous, ou presque, sommes ces Cardinaux insensibles à la détresse des autres ?

Magyd, Sabrina, Mamadou et N’Guyen. La parité est respectée, la répartition des continents et la couleur de peau aussi.

Une belle chanson, qui m’émeut, avec sa belle et lente musique.

Des roses et des orties

Publicités

6 Réponses to “Les Cardinaux en Costume”

  1. Guillaume Says:

    « La parité est respectée, la répartition des continents et la couleur de peau aussi. »

    Bouuuh quelle horreur. La symétrie, l’illusion de l’exhaustivité, l’absence de mouvement. Quelque chose en équilibre est quelque chose de mort.

    Je ne critique pas la chanson, c’est simplement que dernièrement les notions de parité, égalité, normalité, tolérance (:p) me sortent par les yeux 🙂

    Je commence à ressentir un malaise en ce moment quand j’entends ce genre de choses, et une petite voix me dit « c’est donc de cela, que l’on va tous mourir. ».

    PS. Heu… je m’attends surtout à être compris de toi Tony 🙂 Les autres, faites pas attention au fou…

  2. trex58 Says:

    Hé ! Guillaume, c’est un poème ! 4 personnes seulement. Une homme et trois femmes, ou l’inverse, cela aurait fait trop déséquilibré.
    Mais, sinon, tu as raison, les notions de « parité, égalité, normalité, tolérance », telles qu’elles sont comprises à notre époque sont mal comprises.

    Parité homme-femme ? Jamais ce ne sera, puisque seules les femmes enfantent.

    Egalité ? Mais, dès la naissance, nous sommes différent des autres, avec plus ou moins de capacités. Simplement, face à la loi, nous devons être égaux. C’est ce que la Révolution Française a voulu.

    Normalité ? Il n’y a pas de norme à vouloir suivre. Tout évolue. Il faut simplement respecter un minimum les autres.

    Tolérance ? Il faudrait tout respecter ?! Quelle bêtise ! Accepter tout sans réfléchir, c’est comme croire en quelque chose sans un début de preuve : idiot !

    Mais oui, nous allons tous mourir ! Le plus tard possible et en bonne santé, si possible ! Mais notre société se transforme… pas forcément dans la direction que nous jugeons bonne ! Mais qui sommes-nous pour juger ?

    Quant au « fou », qui est le fou ? Celui qui consomme et avale des conneries à la télé qui lui labourent le cerveau ? Ou celui qui dit ce qu’il pense sur ce qu’il voit de laid ou d’idiot ? Le philosophe est là pour remettre en cause les habitudes, traditions et autres conneries héritées de nos parents sans réfléchir.

  3. Guillaume Says:

    Je voulais recopier le texte, mais j’ai la flemme :

    Écoute à partir de 4:20. C’est ma référence pour le « fou » 🙂

  4. trex58 Says:

    Mais, n’est-ce pas Michel Lonsdale, « catholique engagé », qui lit ce texte de Nietzsche ?
    Quant au texte… j’ai du mal à suivre un texte lu. Pour y réfléchir, je préfère le lire. J’y reviendrai.

  5. Guillaume Says:

    Je ne connais pas ce type. Si tu dis vrai, c’est cocasse 🙂

    Je ne faisais pas référence au texte en entier, simplement au passage qui dit/explique que le fou, c’est celui qui a d’autres sentiments.

  6. Tony Says:

    Tu ne connais pas Lonsdale, 79 ans ?!?!!! Jeunot, vas !
    Il faut que je ré-écoute le passage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :