Des « cercles »

Chacun a autour de soi des cercles concentriques de personnes plus ou moins proches :
1) compagnon,
2) enfants,
3) parents,
4) amis,
5) connaissances
qui nous donnent la nourriture d’affection et de tendresse dont nous avons besoin, en temps qu’animal social que nous sommes.

Le manque de cette « nourriture » nous fait souffrir.
Heureusement, lorsque l’un de ces « cercles » fait défaut, nous pouvons nous rapprocher d’un autre cercle et recevoir une forme différente et plus faible d’affection et de tendresse, qui compense un peu le manque et permet d’attendre qu’un cercle repousse. Ou bien, nous pouvons aussi essayer activement d’agrandir ou de recréer l’un de ces cercles.
Certains pensent pouvoir vivre seul, comme un point perdu sur un plan, ils se trompent.

Bref, j’essaye désespérément de reconstruire ou re-remplir des « cercles » autour de moi… mais beaucoup de personnes sont déjà impliquées dans un lacis d’amitiés et de connaissances et sont donc déjà impliquées dans suffisamment de cercles et de relations pour nourrir ce besoin, fondamental chez l’Homme, et de ne pas vouloir ou pouvoir m’intégrer dans leur cercle. Leurs cercles sont suffisamment remplis ou ils n’ont plus assez de temps pour pouvoir en consacrer encore à de nouvelles personnes. Ou bien ils se ratatinent au centre d’un tout petit nombre de cercles qui leur suffisent…
D’autre part, je ne suis pas le « gentil » cinquantenaire habituel…

D’où ma difficulté – alors que le cercle premier s’est brisé, que le second cercle s’éloigne et n’aura très probablement pas d’extension, que le troisième cercle n’existe pratiquement pas, et que le cinquième cercle ne peut pas suffire seul même s’il contient l’espoir de faire naître un jour un cercle premier et qu’il peut nourrir en théorie le quatrième cercle – à faire grandir près de moi le quatrième cercle qui s’était éloigné géographiquement de moi au cours du temps et au fil des changements de ville.

D’où ma curiosité pour le nombre Pi ? 🙂 !!

Et – bizarrement – moins on a de cercles autour de soi, plus on tourne en rond ! 🙂 !

Heureusement qu’il y a l’humour…

Publicités

3 Réponses to “Des « cercles »”

  1. une femme libre Says:

    Comme c’est bien écrit! En effet, du cercle 4 peut renaître le cercle un, du 5 aussi. Le cercle 3 est-il vraiment absolument et totalement absent? Il vaudrait la peine d’explorer davantage et de cultiver ce qui reste.

    Je m’interroge sur mes cercles à moi en vous lisant. Très intéressant ce billet Tony. Maintenir les cercles existants et leur donner de l’expansion. Rien n’est plus important et tout le reste peut attendre.

    Vous n’êtes pas gentil? Tiens, ça ne paraît pas…

  2. trex58 Says:

    Merci pour le compliment ! En fait, je suis sûr que n’importe quel psychologue a quelque chose de ce genre en tête : « est-ce que mon patient a des cercles de personnes autour de lui ? »

    En fait, c’est quand on manque de quelque chose qu’on en prend vraiment conscience… Classique !

    Mon cercle 3 n’est pas absent… Mais, entre une mère très âgée, une 1/2 soeur qui a toujours été jalouse de moi (j’ai pris sa place dans le coeur de notre mère !), 2 1/2 soeurs qui – à 55-60 ans – voulaient découvrir à quoi je ressemble et puis c’est tout, une 1/2 soeur qui ne veut pas me voir, et un 1/2 frère finalement sympa mais qui a 20 ans de plus et vit à 300km, et des paquets de cousins/cousines ou neveux/nièces que je ne connais pas… ce cercle-là est en train de s’évaporer…

    « Pas gentil » ? Non, je ne suis pas un « méchant » ! Je veux dire que, sans être extraordinaire, je ne suis pas le modèle courant d’homme de 50 ans. Je ne suis pas l' »homme classique » auquel une femme s’attend : foot, voiture, copains, bière, … Mes goûts ne sont pas standards. Non, au lieu de « gentil », j’aurais dû dire « classique », un truc comme ça.

  3. une femme libre Says:

    Foot, voiture, copains, bière? C’est à ça qu’une femme devrait s’attendre d’un homme de cinquante ans? À quoi lui servirait une femme alors? À la balader de temps en temps dans sa voiture? Le reste du temps, il regarde le foot avec les copains en buvant une bière? Bon, ici, ils regardent plutôt le hockey. Vous faites plutôt là le portrait des hommes que les femmes évitent, Tony!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :