Sexe et Singes

L’Homme est un Singe.
Mais auquel de nos cousins ressemblons-nous le plus, en ce qui concerne la sexualité ?
Ou, auquel voudrions-nous ressembler le plus ? entre :
Gorilles, Chimpanzés, Bonobos, Orang-Outans, Macaques.

Avant de lire la suite, réfléchissez un peu…

Si vous suivez un peu l’actualité et lisez quelques revues de vulgarisation scientifique, alors peut-être penserez-vous aux Bonobos, fornicateurs réputés. À moins que vous ne vous rappeliez la chanson de Brassens : « Gare au Gorille ».
Quant aux autres singes…

Si l’on se base sur la durée du coït, qui est quand même un critère important, pour le mâle mais surtout pour la femelle, vous allez être déçu par les Bonobos : 15 secondes. Vite fait, mal fait. En effet, cette image de sexualité débridée attribuée aux Bonobos est fausse, car cachant la triste réalité : à force de ne faire que ça, pour calmer les tensions et faire des échanges sexe-nourriture, on le fait vite et mal, rapidement, avec les candidats au coït qui font la queue. Pour les chimpanzés, c’est pire : 7 à 10 secondes… Pas marrant le sexe chez eux. Finalement, les Gorilles s’en sortent mieux, puisqu’ils sont gratifiés de 1 minute environ ; sauf qu’ils ne le font pas souvent, pas souvent du tout. Pas très marrante la vie sexuelle de nos cousins, finalement.
Restent les Macaques et les Orang-Outans.
Pour les premiers, je ne sais pas, mais il est intéressant de savoir que la femelle macaque, au moment où elle ressent des spasmes dans son vagin, se retourne vers son partenaire et plonge son regard dans celui de son partenaire… Waowww !
Enfin, oyez le record des Orang-Outans, qui arrivent à consacrer de 15 à 20 minutes pour un coït, avec positions diverses et avec un véritable érotisme. Voilà vraiment le modèle de sexualité à imiter ! L’hypothèse est que, depuis de très nombreuses générations, ils vivent dans un habitat où ils n’ont pas de prédateur. Bref, quand on n’a plus peur de se faire manger, on baise et on y prend plaisir ! Un sacré exemple pour l’Humanité, je trouve ! 🙂
Quant à l’homme, des générations d’abrutissement religieux et traditionnel ont réduit l’acte sexuel à la reproduction (vite fait, très mal fait), niant complètement le plaisir féminin, voire le supprimant par l’excision (clitoris, petites lèvres, voire l’infibulation).
Or, s’il est une spécificité humaine, c’est bien le plaisir féminin. Si l’orgasme semble exister chez d’autres mammifères femelles, seule la femme peut jouir plusieurs fois de suite. Pascal Picq, toujours dans son super-livre « Le Sexe, l’Homme et l’Evolution », dit : « L’orgasme féminin … est intense, multiple, certainement plus puissant et beaucoup plus répétitif que ne peut l’être l’orgasme masculin. » Cette différence entre la jouissance des hommes et des femmes est peut-être à l’origine de ces traditions débiles originelles de « contenir » la jouissance féminine, une « notion de dangerosité de la sexualité féminine qui, si elle s’exprimait librement, déstabiliserait la société ». Peut-être bien que la « dépendance amoureuse qu’elle peut induire chez les mâles » est la raison qui les a poussés à considérer la jouissance féminine comme un danger, un comportement subversif à contenir, maîtriser, voire éliminer… Quels cons, nos ancêtres !
Quant à Freud… cet abruti caractérisait la femme par son manque de verge : castration. Mais quel con c’était… de vouloir ainsi voir la sexualité féminine par le miroir de la sexualité masculine.
Quant à la longueur en érection des Singes, il n’y a pas de quoi en être jaloux : Gorille = 3,2 cm, Orang-Outan = 3,8 cm, Chimpanzé et Bonobo = 7,6 cm et … 12,7 pour l’homme ! Sauf que la verge de l’homme et le vagin de la femme ont co-évolué, la bipédie ayant projeté le vagin vers l’avant et l’ayant approfondi. Et, fait quasi unique chez les Primates, l’homme ne possède pas d’os pénien, tuteur de l’érection (assez molle…) chez nos Cousins. Bref, le mâle humain bande fort et raide ! Au bénéfice de nos femelles ! 🙂 qui, probablement, ont sélectionné les plus raides et les plus doux dans les contacts vaginaux.
Allez, allez donc acheter « Le Sexe, l’Homme et l’Evolution » ! Vous ne le regretterez pas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :