Archive for 24 août 2009

Discussion avec Anaya, musulmane

2009/08/24

[Dans les commentaires de cet articles, vous trouverez un débat passionné entre deux mondes : l’Islam – l’Athéisme et la Philosophie. Très intéressant !]

Voici ce que j’ai écrit sur le Blog d’une jeune musulmane, sur une page consacrée au Coran. Rien de bien nouveau par rapport à ce que j’ai déjà écrit. Simplement, je demande à quelqu’un qui vit dans un monde spirituel très différent du mien de lire mes paroles et essayer de comprendre ma vision du monde. Est-ce possible ?

Me voici face à la plus grande difficulté qui soit : Que peut dire un Athée, fils d’Athées, petit-fils d’Athées, à quelqu’un qui croit en Dieu, en une Religion ?
Comment discuter d’un tel sujet sans choquer ? sans vous blesser ? Ce que je ne veux pas.

Je ne crois pas en Dieu, en aucun Dieu. Ma raison, mon intelligence, tout ce que j’ai lu et vécu, tout montre qu’il n’y a aucune preuve de l’existence d’un Dieu, tel que le conçoivent les musulmans, les chrétiens et les juifs. Peut-être qu’une “créature” est à l’origine de la création de notre Univers ? Mais plutôt il est la conséquence d’un phénomène physique. Nous ne le saurons jamais. Tout porte à croire que nous sommes là… par hasard, à cause des lois physiques de notre Univers et à cause des lois de la Sélection Naturelle.
La plus grande preuve qu’un Dieu n’existe pas, c’est toute la souffrance que chacun d’entre nous vit. Un Dieu aimant ne permettrait pas de laisser ainsi souffrir ses créatures.
Quant à la vie après la mort… J’ai vu mourir mon épouse, dans d’affreuses souffrances. Elle n’est plus. Son esprit a disparu au moment de la mort de son corps. Je l’ai longtemps pleurée. Mais je sais qu’elle n’est plus. À ma mort, je ne serai plus. Je l’ai compris. Je l’ai accepté. Alors, chaque instant de ma vie est terriblement précieux maintenant, parce qu’il n’y a rien après ma mort. Le savoir, l’accepter, c’est éviter de reporter ses espoirs à plus tard, dans un au-delà qui n’existe pas. Le savoir, c’est vivre intensément sa vie.
Pour moi, les religions sont dépassées. Elles ont eu un rôle, il y a longtemps, pour aider les hommes à supporter leurs peurs, face à ce monde qui leur semblait incompréhensible et face à la mort. Aujourd’hui, au XXIème siècle, la Science a fait des progrès gigantesques pour expliquer le monde et nos vies : ce que disent les Religions sur l’origine du monde est … totalement dépassé.
Il y aurait tant à dire…
Mais, pour vous qui vivez dans cette culture, qui l’avez reçue de vos parents, qui la partagez avec vos amis, il vous est bien difficile de prendre de la hauteur et de réfléchir au Monde sans vous baser sur le Coran ; car vous perdriez l’estime et la confiance de vos amis et parents, et ils vous chasseraient de leur monde et de leur vie.
Pourtant, la Science et la Philosophie permettent de comprendre le monde.
La principale question que pose la Philosophie est : “Que dois-je faire de ma vie ?” Cela entraîne nécessairement une remise en cause des idées que nous ont transmis notre culture et nos parents, cela nécessite de lire, de s’instruire, constamment, et -surtout- de remettre en cause, d’une façon rationnelle et scientifique, ce que l’on pense soi-même, et de ne jamais accepter pour vérité ce que disent les autres, sans preuves.
Bref, la Religion tend à empêcher les hommes et les femmes de réfléchir et de remettre en cause ce qu’ont dit les Anciens. C’est un enfermement de la pensée. C’est aussi un moyen de conserver une société, en la figeant, pour le malheur de tous, mais surtout pour le malheur des femmes, qui sont jugées inférieures à l’homme. Et, le pire, c’est qu’elles l’acceptent…
La femme est supérieure à l’homme, parce qu’elle donne la vie, parce qu’elle est amour pour ses enfants. Malheureusement, sa nature biologique fait qu’elle effraie l’homme, qui ne la comprend pas. Simplement, les hommes et les femmes voient le monde autrement. Mais les hommes, depuis longtemps, ont imposé leur façon (guerrière, autoritaire, brutale, sexuelle, …) de voir le monde aux femmes, qui leur appartiennent désormais, épouses ou filles.
Il faut revenir aux sources des légendes, à la vie des peuples primitifs pour comprendre pourquoi l’Homme, face à ce monde incompréhensible, a essayé de trouver des lois, des règles. Mais, en ces époques lointaines, il a fait bien des erreurs, qui nous restent. Ainsi, par exemple, chez bien des peuples, il est interdit aux femmes qui ont leurs règles de se baigner, voire de se laver ; elles serait “impures”, ou bien c’est parce qu’elles risqueraient de devenir stériles… C’est à partir de telle croyances erronées que les Religions sont nées. Les temps ont changé. Les Religions sont dépassées. Elles doivent se transformer, ou disparaître. Mais, comme il est dans leur nature de ne pas vouloir changer, puisque tout est déjà écrit dans leur Livre, intouchable, il ne leur reste plus qu’à disparaître. Je rêve du moment où toutes les Religions du monde auront disparu, parce que les Hommes, enfin, se seront libérés et verront le monde tel qu’il est. Mais les Hommes ont besoin d’histoires, de règles, de principes, d’idées, pour pouvoir vivre ensemble, et aussi pour accepter et supporter cette vie, qui n’a pas de sens, sinon de la naissance à la mort. Il faut donc remplacer les Religions par autre chose, qui leur donnera la spiritualité dont ils ont besoin ; mais sans Dieu.

Alors, comment une musulmane accepte-t-elle mes paroles ?
Laisserez-vous mon texte et essaierez-vous d’y répondre, avec logique et rigueur ?

Publicités